Et pendant ce temps là en France...

Publié le par bhanlarouge

ERIC LEEDS - Le Réservoir - 7 juillet 2008 - 20h

Je vais grave vous casser les pieds avec ça, votre présence n'est pas souhaitée, elle est in-dis-pen-sable !

Vous vous souvenez dans un com. en début d'année je vous avez dit comme ça que quand même pour les 50 ans de Prince, on devrait se faire une teuf à tout casser pour fêter ça dignement.

Voilà c'est là, c'est maintenant c'est l'occase. En or.

Raphy une fois de plus se pète le cul à nous organiser une super soirée. Je n'en reviens pas qu'il n'ai pas lâché l'affaire, depuis le temps, il a vraiment du coeur cet homme là...

Un mois à l'avance cela vous permet de vous organiser largement de chez sûrement.

Je ne veux pas entendre d'excuses bidon, genre je suis en vacances etc.

Vous qui êtes sur Paris, vous devez venir.

Si vous n'êtes pas sur Paris, vous savez, il existe des formules SNCF très bon marché pour monter à la capitale faire la teuf. Et oui il faudra prendre 2 jours de congé et alors ? Puisque de toute façon vous êtes en vacances ! :-)

J'y serai, bien entendu sans faute.

A 1 jour près je fêterai mes 20 années de fanitude absolue (oui c'est arrivé le 8 juillet 1988). Je ne peux tout de même pas manquer cette occase de faire péter le champagne, n'est-ce pas !?

C'est donc votre seule et unique chance de me faire honneur cette année... ;-)

Le programme, Raphy l'a très bien expliqué dans un email que je reproduis ci-dessous :

- Inside the Outhouse
- Eric Leeds work shop , et discussion
- Eric Leeds' Madhouse
- Concert de Eric Leeds avec le RAD band

OUI ! vous avez bien lu. La soirée sera en 2 temps.


Une première partie ou Eric parlera de son parcours musical, de son travail avec différents artistes, mais aussi, et surtout, il repondra A VOS QUESTIONS.

Ensuite après une courte pause, il fera un concert avec Rad et son groupe.

Il s'agit bien d'un concert d'ERIC LEEDS : 100 % autour de ses albums, de Madhouse, et bien sur de surprises qui ne vous décevront pas.

C'est le premier concert solo d'Eric Leeds en France, et le seul en Europe.

La soirée va etre enorme et magique.
Dois je insister sur le fait qu'on a plus que jamais besoin de vous ?

Les éléments graphiques de promo sont en train d'etre validés, je vais les poster ici, et alors nous compterons sur vous qui avez blog, site, myspace and co, pour parler de cette soirée.


A SPECIAL EVENING WITH ERIC LEEDS
au Reservoir 16 rue de la forge royal
75011 Paris
Metro Ledru Rollin
PRIX 25 EUROS


Groupe confimé:

Eric Leeds - Saxophones (Prince, Madhouse)
Rad. -
vocals & keys (Prince, Sheila E.)
Ray Obiedo -
Guitar (Herbie Hancock, George Duke)
Marc van Wageningen -
Bass (Sheila E., Tower of Power)
Billy Johnson -
Drums (Santana, Maze)


Et pour plus d'information : cliquez ici !

*   *   *

Pour avoir vu Rad et Eric Leeds et le groupe sur scène l'an dernier à la Maroquinerie, vous pouvez y aller les yeux fermés, c'est de la super came. Ray Obiedo est juste une légende, ça me troue le cul à chaque fois de le voir en toute simplicité dans des petites formations jazz comme ça, c'est dingue.

Le reste du groupe est à l'avenant. Que du bon.

Là où ça devient sérieux c'est le programme, non ce n'est pas la setlist de Rad que vous allez avoir, rien à voir, c'est bel et bien un concert basé sur la discographie de Eric Leeds. Et ça c'est vraiment un truc énorme.

25 € franchement c'est rien, pas la peine d'essayer de gratter, de me parler de pouvoir d'achat, ça ne prend pas. C'est donné pour voir ce groupe là dans cette salle-là. Pour la qualité que c'est, pour la chance de voir Eric Leeds jouer ses skeuds, je veux voir une forêt de mains qui dis "je viens".

Bon je vais pas vous faire l'article 2000 ans, vous connaissez la maison, je me mouille pas pour des plans foireux.

Raphy a besoin de nous, de notre présence, pour faire la fête, pour passer un bon moment, pour se faire décoincer les oreilles par du bon son, pour boire un verre entre potes et aussi n'ayons pas peur de le dire, pour que la réussite de cette soirée lui permette de nous refaire un coup d'enfer l'an prochain avec un autre artiste de la shpère Prince...

Venez-tous, venez nombreux, parlez-en autour de vous et que la teuf soit grande !

*   *   *

Plus près de nous :

TRACKS - Arte - 6 juin 2008 - 22h25


Vous êtes tous au courant, et si vous ne l'êtes pas voilà maintenant vous savez : Prince va passer à la TV française, c'est suffisament rare pour qu'on le signale.

Bon on sait d'avance qu'on n'y verra rien d'inédit, inutile de vous mettre martel en tête. Ça va être un petit passage de type reportage avec des images dont on ne sait pas lesquelles, pour lui faire sa fête puisque c'est le lendemain le grand jour qu'il ne célèbre pas pas... ;-)

Mais sait-on jamais... Bon de toute façon arte font les chose bien ils rediffusent les émissions online et pour cela vous n'aurez pas besoin de débourser un centime :
http://www.arte.tv/fr/Videos---Podcast/1397762.html

Bref c'est donc simple comme bonjour, branchez-vous sur arte vendredi 6 juin 2008 à 22h25, c'est tout ce qu'on vous demande. Et après venez me dire dans les commentaires tout le bien ou le mal que vous en avez pensé. Et puis rassurez-vous s'ils y passent un bidule qu'on connaissait pas, ça se saura très vite ! LOL

Je veille au grain.

Peace. BLR

Publié dans News

Commenter cet article

raphy 12/06/2008 22:11

une petite video pour convaincre les indécis :http://www.dailymotion.com/npgparty/video/x5r1q4_eric-leeds-during-prince-family-reu_music

Dominique 10/06/2008 23:28

Oui j'oubliais la radio aussi le soir voir la nuit surtout RTL avec les emissions de Georges Lang et Francis Zegut.

bhanlarouge 10/06/2008 23:49


Les nocturnes ! J'adore j'exige.


fred 10/06/2008 17:26

On ira TOUS en espérant que le réservoir est assez grand !!!!Yeah !!! Let's Go CRAZY !!!!!!!

bhanlarouge 10/06/2008 22:44


Extactement !


Dominique 10/06/2008 15:21

Bhan est de bonne voir d'excellente humeur ces derniers temps me trompe je ?Mon message sur l'ancienneté de mon amour ( comme disait Richard G dans Pretty woman "je l'aime plus que ma vie" ) pour Prince ne précise en rien à quel moment j'ai acheté mes premières cassettes, mes premiers CD..........Ah je viens de comprendre le sens de ton message, alors tu vas mettre "jusqu'à" entre "m'enregistrait" et "la sortie ....".Et tu verras se sera plus clair.En revanche le Laserdisc sous sa forme commercialisé en France avec un certain succès date de 1988.Le dernier album que j'ai acheté au format cassette était Graffitti Bridge le dernier 33 tours que j'ai acheté était Controversy en 1990 pourquoi ? parce que je faisais ma boum pour mes 18 ans ( platines oblige ).Mon premier CD était Parade, mes derniers CD ( vétusté oblige ) sont Prince, For you et Dirty mind en fin d'année.....2007.Tu vois il n'y a pas de Chronologie logique dans mes achats.Avant que je sois en âge de travailler c'était la démerde donc la copie de cassette ou de CD sur cassettes.Y'avait pas d'argent à la maison, un père ouvrier chez renault et une mère femme de ménage, When doves cry collait parfaitement à la situation de l'époque ( naannn rangez vos mouchoirs j'ai eu une enfance désargenté mais relativement heureuse ).Mon premier CD donc, Parade en 1988 acheté au Virgin champs élysées qui est devenu pendant 2 ans de suite notre destination du samedi aprés midi en Mercedes ( celle des parents de mon pôte d'enfance et de son frère de 3 ans notre ainé avec son permis )leur parents qui avaient eu la bonne idée d'être commerçant donc jamais là le samedi quel bonheur !Et le frère aimait OMD et Prince donc mon fournisseur officiel de copie après mon cousin qui lui m'a fait découvrir Prince en 1983 j'avais 11 ans et lui 15 ans.J'ai passé toutes mes nuits d'ado avec Prince dans les oreilles et aujourd'hui quand mes ami(e)s me demandent pourquoi je kiffe encore je leur fait écouter un morceau et leur réaction est toujours la même " c'est du Prince ça ?!".

bhanlarouge 10/06/2008 21:45


Oui je suis de bonne humeur c'est vrai... Et pourvu que ça dure... Ce pas n'est faute de vouloir m'énerver (et il y a des quoi actuellement croyez-moi), je n'arrive pas à être méchante en ce
moment. Bah, qui s'en plaindra ?

C'est bien ces achats en vrac, moi aussi tu sais j'ai tout fait sens dessus dessous, un jour je vous raconterais... Je crois que grand nombre d'entre nous ont fait ce qu'ils pouvaient avec les
moyens qu'ils pouvaient (en général maigres) dans les débuts de leur passion.

Qu'importe, je veux dire c'est évident qu'à 15 ans on ne peut pas se payer tous les skeuds. Aavec le recul, je vois que ma passion m'a surtout dévoré une fois que j'ai commencé à gagner ma vie (à
compter de 89). Auparavant (entre 85 et 88), j'avais déjà fort à faire pour pouvoir me payer les albums en 33t, alors les maxis ça passait carrément au second plan.

Je cite quand même quelques découverts abyssinaux et récurent entre 1989 et 2000. Ouf ça c'est arrangé depuis, quoique...

J'ai commencé avec les 45t que je trouvais meilleur marché (forcément) et même aujourd'hui, c'est encore l'item que je préfère.

Mon premier 33t fut Around The World In A Day, que j'ai du acheter fin 85 début 86 dans une solderie pour 30 FF. je me souviens avoir acheté Parade et Sign O The Time dans la
foulée de leur sortie, mais quand même pas le premier jour, mais tout de même à la Fnac.

Pour accompagner cela quelques 45t glanés en solderies, mais surtout comme tu l'évoquais, des k7 que l'on se faisait faire par le copain, avec When Doves Cry et Erotic City entre
autre.

C'est vraiment après les concerts que j'ai systématiquement acheté tout ce qui sortait. Bon allez je l'avoue, j'ai à mon actif quelques vols de disques à la Fnac et au Virgin, je peux même encore
citer de tête les disques en question (et même des livres). LOL

Passez-mpi les bracelets, monsieur l'agent ! :-D

Pour ce qui est des nuits d'ado, il y a divergence, j'ai passé la mienne avec une radio collée à l'oreille la nuit, en 1985 quand je suis arrivée à Paris, mon walkman je pense devait être pété, car
j'utilisais un vielle radio qui faisait PO et GO (non pas de FM !!!).

Je me souviens très bien avoir entendu Kiss une nuit (enfin avant 1h du matin, heure de fin des emissions en longues ondes) et de ne pas avoir trop bien compris le pourquoi de cette voix si
aigüe (je ne connaissais pas alors ses vieux disques).

Après ça c'est arrangé (enfin pas pour mes parents, désolés de me voir veiller si tard), mon père m'a offert un super walkman avec radio FM intégrée et alors là ça a été la fête au village, j'ai
passé de belles nuits blanches à zapper la bande FM, quel bonheur...

La radio m'a apporté d'immenses joies princières. Ainsi en Bourgogne, collée au lit, fiévreuse, moribonde (une insolation), j'exulte lorsque j'entends un rythme que j'associe immédiatement à du
Prince sur mon vieux poste a cassette+FM BASF (un collector que je possède toujours) dont l'antenne - cassée - était bricolée avec un systèmpe de tige en métal souple, repiquée d'un vieux
cadre.

Confirmation dans la minute qui suit (au premier couplet) et joie indicible, mélée d'un je ne sais quoi d'orgasmique (si si je vous jure).

Thieves In The Temple plus tard (pour une fois que j'écoutais NRJ) je décidais de définitivement renoncer à l'Archéologie (et par la même occasion à mes chères études), et je remontais à
Paris le lendemain pour acheter "Graffiti Bridge".

Mon destin était scellé.


Dominique 09/06/2008 16:14

ouh lala non Davo je fais office de néophyte en comparaison de personnes que tu as cité.Je n'ai malheureusement ( et c'est déjà bien suffisant ) que la discographie officiel de Prince et le plus beau dans tous ça c'est que je me suis pris de passion ( merci tracks ) pour l'album lovesexy.C'est marrant comment un "vieil" album peut trouver un echo différent des années plus tard, si internet et le blog de Bhan étaient présent au moment de la sortie de l'album j'aurais fait partie des gens qui auraient pensé "passable, peut mieux faire, il faudra se resaisir au prochain trimestre", mais aujourd'hui j'adore le coté leger, aérien, paradisiaque de l'album.

bhanlarouge 09/06/2008 20:45


haha ! Il avoue, Lovesexy si j'avais eu un blog j'aurai crié au génialissime album, à la première écoute j'en ai même pleuré.